Notre Histoire

La boulangerie Navarrine fut créée en 1903 par Robert Navarrine et sa sœur Marianne. Ils ne proposent que des miches au levain et la tournée se fait à dos de mulet. En 1940 leur neveu Louis et sa femme Antoinette (nos grands-parents) après être partis se former à Paris, Luz Saint-Sauver et Oloron Sainte Marie, reprennent la suite jusque dans les années 1970. Durant toute cette période notre grand-pere fabrique uniquement des Choynes (grosses miches) au levain et en fin d’année des Coques (fougasses) offertes aux clients quand ils viennent payer le pain de l’année. Les seules pâtisseries réalisés par notre grand-mère sont les madeleines, le Baba au rhum et un cake à base de crème. Les paysans  du village amènent leur récolte de blé à la boulangerie. 

Un pourcentage leur est restitué en pain (système de troc), le restant servant à réaliser les pains destinés à la vente de ceux qui n’ont pas de blé ou pas assez pour couvrir l’année entière. Les tournées se font avec une charrette et un cheval au village et dans le hameaux. En 1975, nos parents Pierre et Fabienne reprennent le flambeau. Les tournées de pains se motorisent vers 2004 et s’étendent aux villages voisins. Ils décident de moderniser le fournil tout en conservant le savoir-faire ancestral. Baguette, épis et flute vois le jour et detronent doucemen,t le « choyne ». Eclair et tarte à la myrtille commencent à faire parler d’elles, elles seront proposés quotidiennement. Notre pain est proposé à Oloron St Marie, chez Artigarrède

La meilleure boulangerie de France M6 – Découvrir la rediffusion de notre participation à l’émission – Pastis Bourrit Boulangerie Navarrine à Ogeu